JUSTIFICATION ET VISION



La finalité assignée au droit est d’assurer l’ordre et l’harmonie sociale afin de préserver le bien commun dont les composantes essentielles sont la justice, la sécurité, la liberté, la vérité et la solidarité.

Il incombe alors au juriste de veiller constamment à offrir à la société, avec une sagesse sûre et une perspicacité avisée, les règles aptes à lui procurer le développement intégral, dans le respect de la dignité humaine.

La naissance de l’Association Ivoirienne pour le Développement du Droit (AIDD) manifeste le désir de ses promoteurs de s’investir dans cette mission.

Après plus d’une décennie d’activités, l’AIDD s’est transformée en Centre International pour le Développement du Droit (CIDD), tout en conservant la forme associative.

Le Centre International pour le Développement du Droit (CIDD) envisage de contribuer au progrès économique, social et culturel de la Côte d’Ivoire et des pays de l’Afrique de l’Ouest en général, au moyen de la formation de qualité, de la recherche de haut niveau et de la documentation appropriée dans tous les domaines du droit.

Il accorde une attention particulière à la prospective, à l’interdisciplinarité et à la confrontation des systèmes juridiques et judiciaires afin de contribuer par le droit au développement durable.

Il fait une place de choix aux valeurs et traditions africaines compatibles avec les valeurs universelles susceptibles de favoriser, dans un contexte mondialisé, la comptabilité du système juridique avec les réalités sociologiques pour renforcer la légitimé du droit ivoirien et du droit africain.

Il s’ouvre sue les pays de la sous-région en vue de conforter et de promouvoir de nouveaux axes d’intégration juridique.


MISSION

Notre mission se situe au niveau de la :

         RECHERCHE

              Afin de :

  • Promouvoir et réaliser tous travaux de recherche scientifique en droit susceptible de contribuer au progrès économique, social et culturel.

  • Contribuer à la valorisation sociale, économique et culturelle des résultats des recherches

  • Assister les institutions publiques et le secteur privé dans l’élaboration des lois et règlements

  • Suivre et évaluer l’application des lois nations et des normes communautaires et internationales

  • Organiser des rencontres, séminaires, tables-rondes et colloques sur les grandes questions juridiques

         FORMATION

               Pour :

  • Proposer et exécuter des programmes de formation diplômantes et continue en Droit.

  • Contribuer au renforcement des capacités des magistrats, des avocats et des auxiliaires de justice.

  • Encadrer les étudiants en troisième cycle.

  • Proposer des programmes de préparation au concours de la Magistrature et au Certificat d’Aptitude à LA Profession d’Avocat (CAPA).

         DOCUMENTATION

                 En vue de :

  • Constituer et gérer une bibliothèque et une librairie juridiques.

  • Editer et diffuser des revues, documents et ouvrages juridiques.

  • Assurer l’information juridique et judiciaire dans les divers milieux sociaux et professionnels.

  • Le Centre International pour le Développement du Droit est organisé en départements spécialisés dans les différents domaines du Droit.

MEMBRES

Le Centre International pour le Développement du Droit (CIDD) est constitué par des :

               Enseignants de droit, Chercheurs, Magistrats, Avocats, Commissaires-priseurs, Notaires, Juristes d’affaires, Économistes, Gestionnaires.

DIVERS

                     SVVM CVIQVE TRIBVERE : « A chacun ce qui lui est dû »